Blog - Ateliers Bailleux
Le Mans. La future résidence L’Horloge, revue et corrigée

L’ancienne clinique Sainte-Croix, rue de la Solitude, sur les hauteurs de Gazonfier. D’ici quelques mois, confirme Stéphane Galibert, ici dans l’appartement témoin, devrait démarrer la réhabilitation | OUEST-FRANCE 19 Fév 2018

Le chantier a pris cinq mois de retard, à l’ancienne clinique Sainte-Croix. Les promoteurs changent d’architectes et revoient leur copie, pour mieux répondre à la demande des acheteurs.

Le Projet
« Le cabinet d’architecture que nous avions choisi avait obtenu le permis de construire. Une petite structure qui a une vraie expertise dans la livraison de logement brut de béton, reconnaît Stéphane Galibert, le PDG de YesWimmo. Mais quand il a fallu aller vers les finitions, électricité, placo, peinture… Nous avons dû nous orienter vers un autre cabinet. Nous voulons du clef en main. »

Cinq mois de perdus, avant le démarrage des travaux de réhabilitation de l’ancienne clinique Sainte-Croix. Un retard également dû aux clients qui se sont montrés intéressés. « Nous les avons rencontrés à la foire des Quatre jours et aux trois portes ouvertes, où les visiteurs ont pu découvrir l’appartement témoin. Ils nous demandaient des appartements plus grands, avec plutôt trois chambres que deux. »

60 appartements
Des acheteurs potentiels, souvent à la retraite, demeurant dans la campagne voisine, Savigné-L’Évêque, Yvré-l’Évêque, et qui ont envie de quitter leurs propriétés avec terrain pour s’installer dans une résidence tout confort. « Mais à condition qu’il y ait une centaine de mètres carrés. Nous avons donc été contraints de revoir la structure, et de décider d’un nouveau cabinet d’architectes. Celui du Manceau Christophe Bailleux, qui a réalisé le Porsche Center au circuit. »

Du vaste vaisseau fantôme de 11 000 m2, répartis sur sept étages, gardé jour et nuit par un maître-chien, va donc émerger un projet, revu et corrigé, de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires. « De 70 appartements à l’origine, nous allons passer à 60, avec des bureaux adaptés aux professions libérales », annonce Stéphane Galibert.




Alençon. Les avions anciens cherchent un toit pour se protéger du ciel - Oct 2018
Alençon. Les avions anciens cherchent un toit pour se protéger du ciel
Parqués en extérieur, les Dassault Flament souffrent des intempéries. L’association qui restaure bénévolement ces avions rares aimerait les protéger dans un hangar faisant office de musée.


Crédit photo : Ouest France
Le projet de hangar de l’Amicale alençonnaise des avions anciens. | Atelier Bailleux.

Que faudrait-il pour stopper ce qui ressemble au tonneau des Danaïdes (1), version aéronautique ?
Un hangar. Une structure de 3 000 m² qui puisse abriter des avions qui, pour certains, sont des raretés. Les passionnés viennent de toute l’Europe à Alençon pour les admirer. Aux États-Unis, le National Air and Space Museum de Washington nous a référencés dans l’annuaire des musées de l’aviation ancienne. Ce musée, justement, ce serait l’idéal… Mais à l’air libre, nos avions pourrissent.

Pourquoi 3 000 m² ?
Nous avons une vingtaine d’avions, dispersés un peu partout, en extérieur ou dans de petits abris, les ailes repliées… Il y a plusieurs options, la plus économique étant un simple abri. L’idéal ce serait un hangar où nous pourrions à la fois continuer à restaurer les avions tout en accueillant du public, un musée vivant à l’image de l’Espace Air Passion à Angers.

C’est un investissement financier de quel ordre ?
Deux millions d’euros au maximum. Soit le prix de trois ronds-points, non (sourire)  ? Nous avons des plans d’architecte que nous irons prochainement présenter aux décideurs des collectivités. Si ce projet peut voir le jour, ce sera avec l’appui de la Ville, de la CUA, du Département, de la Région et de l’Europe.

1. Dans la mythologie grecque, les Danaïdes sont condamnées à éternellement remplir un tonneau troué.

Ouest-France 05/10/2018




Livraison d'un Centre Intergénérationnel au Mans, près de l'Hôpital - Sept 2016

Crédit photo : Atelier Bailleux

Résidence de logements, Résidence Hôtelière, Institut de formation en soins infirmiers et Crèche





Inauguration du Porsche Experience Center au Mans (72) - Juin 2015
   
 
Crédits photos: Atelier Bailleux


Le Mans, près de l’hôpital, une résidence pour les soignants en 2016

Crédits photo: Ouest France

"Le bâtiment sort de terre, tout près de l'hôpital. Les 172 appartements sont destinés aux étudiants et aux personnels de santé. Le rez-de-chaussée pourrait abriter une crèche.

La première pierre a été posée, ce vendredi, par le maire du Mans et le président de la Mutuelle nationale des hospitaliers, à l’origine du projet. Mais le chantier, où trône une immense grue, est déjà bien avancé. Il se trouve en bordure de la rue de la Presle, tout près de l’immense parking public du centre hospitalier.

Si tout va bien, les 172 appartements seront livrés dans un peu plus d’en an, à l’été 2016. Ils ont été imaginés par le cabinet manceau d’architecture Christophe Bailleux.

Le projet prévoit une résidence pour étudiants composée de 140 logements meublés et « une résidence famille » de 32 logements non meublés qui permettront d’offrir « un logement de transition à des personnels hospitaliers traversant des difficultés ».

Un espace libre au rez-de-chaussée du nouveau bâtiment pourrait aussi à terme accueillir une crèche. « Nous travaillons sur le projet », a confié, hier, Gérard Vuidepot. Voilà qui mettrait un terme au vieux serpent de mer d’une crèche interétablissement de santé."

Lire l'article sur le Ouest-France.fr
Découvrir le projet de la Presle - Cirmad (72)


Porsche Experience Center Le Mans

Crédits photo: Porsche

"Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes.

A la veille du départ de la 83éme édition des 24 Heures du Mans, s’est ouvert officiellement le premier Porsche Experience Center de France. L’inauguration de ce centre d’essai après ceux de Leipzig, Silverstone et Atlanta, s’inscrit dans la volonté d’offrir à nos clients et à tous nos passionnés une expérience de marque toujours plus exclusive. Suivra prochainement l’ouverture de deux autres Porsche Experience Center à Los Angeles et Shanghai.

Défi de taille, cet édifice de près de 2600 m² a été achevé en moins d’un an afin de permettre son ouverture pour l’édition des 24 Heures du Mans 2015. A l’occasion de cette cérémonie d’inauguration, des membres de la direction de Porsche AG accompagnés du Dr. Wolfgang Porsche, des représentants politiques, de dirigeants de l’Automobile Club de l’Ouest et de la Fédération International de l’Automobile ainsi que les pilotes les plus emblématiques de la marque tels que Jacky Ickx, Gérard Larrousse, René Metge et Henri Pescarolo étaient présents.

Bernhard Maier, membre du Directoire de Porsche AG en charge du Marketing et des Ventes s’est exprimé à cette occasion : « Avec notre nouvelle gamme de sportives comme la 911 GT3 RS, le Cayman GT4 et le Boxster Spyder, nous avons des produits résolument sportifs sur le marché. Permettre à nos clients de vivre une véritable expérience de marque sur ce lieu est une opportunité unique et rend ce Porsche Experience Center encore plus insolite ».

Porsche et le Mans, c’est une histoire qui dure depuis plus de 60 ans. C’est ici que la marque a vécu ses plus fortes émotions, qu’elle a forgé et affirmé son identité résolument sportive. C’est aussi sur le circuit mythique des 24 Heures du Mans qu’elle a obtenu ses plus beaux succès et a renoué avec son glorieux passé en remportant une 17ème victoire ce dimanche 14 juin 2015.

Le Mans fait partie de son ADN. Dès lors, avec l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) comme partenaire, le Porsche Experience Center de France a pu être édifié sur ce lieu symbolique..."

Lire l'article entier du 15/06/15 sur Porsche.com
Découvrir le projet: Création d'un Porsche Experience Center sur le Circuit des 24 Heures du Mans (72)


Concours juillet 2015: création d'un centre dentaire et de consultations diverses au Mans
Le cabinet d'architecte Bailleux concourt actuellement pour la création d'un centre dentaire et de consultations diverses à l'Hôpital du Mans.


Au Mans, La Souvenance obtient 10/10

  
Crédits photo: Ouest France


"Un site spécialisé place la maison de retraite du secteur université en tête de son plamarès 2015.

Son architecture innovante facilite la mise en place d'acitivités et de soins non médicamenteux.

10/10. C’est la note délivrée par le site "Maisons de retraite sélections" à La Souvenance, spécialisée dans la prise en charge d’Alzheimer. Comment cet établissement, situé près de l'université , a-t-il obtenu la note maximale? En partie grâce à son architecture novatrice, propice à un accompagnement non médicamenteux.

Volière et aquarium

Le bâtiment concilie sécurité et liberté autour d'un vaste patio, sorte de jardin intérieur avec volière, aquarium, plamiers, bar décoré selon les saisons, tables et chaises formant de petits salons. On peut s'y promener librement, avec une passerellle qui serpente entre le rez-de-chaussée et le pemier étage .
Comme les personnes atteintes d'Alzheimer sont attirées par les portes et la lumière, l'architecte a utilisé un jeu de chicanes pour cacher la porte qui mène l'accueil. Au sol, le dégradé du carrelage glisse du gris clair, au centre, au gris foncé, près des murs...."

17/04/15 - Ouest France - Plus d'infos sur Ouest-France.fr
Voir l'article entier en version PDF: La Souvenance au Mans (72)
Découvrir le projet: Etablissement d'accueil spécialisé Alzheimer La Souvenance (72)




Top